Origine parfum : Toute l’histoire de cet art que l’ont dit français

Les parfums sont vieux de plusieurs milliers d’années, les premières traces de parfums remontant à l’Égypte ancienne, à la Mésopotamie et à Chypre. Le mot français « parfum » vient du latin per fume, qui signifie « à travers la fumée ». Pour en savoir plus, lisez cet article.

Histoire du parfum dans le monde

Les anciens Egyptiens ont été les premiers à incorporer le parfum dans leur culture, suivis par les anciens Chinois, les Hindous, les Israélites, les Carthaginois, les Arabes, les Grecs et les Romains.

Les plus anciens parfums jamais découverts ont été mis au jour par des archéologues à Chypre. Ils avaient plus de quatre mille ans. Une tablette cunéiforme de Mésopotamie, datant de plus de trois mille ans, identifie une femme nommée Tapputi comme étant la première parfumeuse connue. Mais on pouvait aussi trouver des parfums en Inde à l’époque.

La première utilisation de flacons de parfum est égyptienne et date d’environ 1000 avant JC. Les Égyptiens ont inventé le verre et les flacons de parfum ont été l’une des premières utilisations courantes du verre.

Les chimistes persans et arabes ont contribué à codifier la production de parfum et son utilisation s’est répandue dans le monde de l’Antiquité classique. La montée du christianisme, cependant, a vu un déclin de l’utilisation du parfum pendant une grande partie de l’âge des ténèbres. C’est le monde musulman qui a maintenu les traditions du parfum en vie pendant cette période et qui a contribué à son renouveau avec l’apparition du commerce international.

Le XVIe siècle a vu la popularité du parfum exploser en France, en particulier parmi les classes supérieures et les nobles. Avec l’aide de « la cour des parfums », la cour de Louis XV, tout se parfume : Meubles, gants et autres vêtements.

L’invention de l’eau de Cologne au XVIIIe siècle a permis à l’industrie du parfum de continuer à se développer.

Utilisations du parfum

L’une des plus anciennes utilisations du parfum provient de la combustion d’encens et d’herbes aromatiques pour les services religieux, souvent les gommes aromatiques, l’encens et la myrrhe cueillis sur les arbres. Il n’a pas fallu longtemps, cependant, pour que les gens découvrent le potentiel romantique du parfum et il était utilisé à la fois pour la séduction et comme préparation à l’amour.

Avec l’arrivée de l’eau de Cologne, la France du XVIIIe siècle a commencé à utiliser le parfum à des fins très diverses. Ils l’utilisaient dans l’eau de leur bain, dans les cataplasmes et les lavements, et le consommaient dans le vin ou en filet sur un morceau de sucre.

Bien que les parfumeurs de niche restent pour répondre aux besoins des très riches, les parfums sont aujourd’hui largement utilisés, et pas seulement par les femmes. Cependant, la vente de parfums n’est plus seulement du ressort des parfumeurs. Au XXe siècle, les créateurs de vêtements ont commencé à commercialiser leurs propres lignes de parfums, et l’on peut trouver presque toutes les célébrités possédant une marque de style de vie qui vendent un parfum portant leur nom (si ce n’est leur odeur).