Aujourd’hui, le test adn est de plus en plus démocratisé, si bien qu’il peut s’offrir à Noel. Avant de se lancer dans la découverte de notre arbre généalogique ou de notre père biologique, de nombreuses questions nous trottent dans la tête : Le test génétique est-il fiable ? Comment prend-t-on des échantillons d’ADN ? Qu’en est-il de la sauvegarde de notre vie privée ?

Faire un test adn : Pourquoi se lancer ?

Les analyses adn sont des tests récréatifs, pouvant se faire en ligne. Grâce à eux, il est possible d’analyser un échantillon de salive et d’en savoir plus sur :

  • Ses prédispositions à certaines maladies génétiques : trisomie, Parkinson, Alzheimer…
  • De découvrir un lien de parenté : père biologique, cousins éloignés, grands-parents ;
  • De connaître ses ancêtres et ses origines ethniques.

Comment fonctionne l’analyse génétique ?

Réaliser un test génétique est une démarche assez simple à réaliser. Vous pouvez faire un test adn en commandant sur un internet car il existe des kits de prélèvement de salive pour en savoir plus sur un éventuel lien de paternité, le dépistage d’une maladie, la ressemblance avec le patrimoine génétique d’une autre personne, ou son arbre généalogique.

Vous devez extraire votre adn afin d’en évaluer les marqueurs génétiques et effectuer une comparaison avec les bases de données.

Voici les 5 étapes pour faire un test de parenté :

  • Solliciter un laboratoire certifié ;
  • Effectuer un frottis de la joue pour recueillir l’échantillon de salive ;
  • Recevoir une carte établissant les divers groupes et les origines ethniques ;
  • Extraire l’échantillon et le comparer chromosome par chromosome ;
  • Retourner le kit et patienter pour les résultats des tests.

Renseignez-vous au préalable sur le test adn prix !

 

Où effectuer un test génétique ?

Légalement, les tests adn ne peuvent pas se faire en France et sont passibles d’une amende. Cela n’empêche pas les personnes de vouloir établir un lien de filiation via des entreprises étrangères. Pour les démarches scientifiques ou judiciaires par contre, les individus testés doivent au préalable avoir l’accord du juge pour entamer une procédure. Il en est de même pour le test prénatal qui peut être fait par le médecin, pour ne pas mettre l’enfant et le parent à risque.

 

Le test adn est-il fiable ?

Selon les experts, le test adn serait fiable à plus de 99.9%. Par contre, dans la plupart des cas, il faut avoir l’approbation de chaque partie pour que les résultats soient encore plus fiables et prouvés.

En ce qui concerne les origines géographiques, il faut rester prudent car ce ne sont que des statistiques et il peut exister une marge d’erreur.

 

Après, on fait quoi des résultats du test adn ?

Une fois que vous aurez découvert les résultats du test adn, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Nouer des liens avec votre père biologique ;
  • Avoir une relation apaisée avec vos proches ;
  • Inclure le reste de la famille dans le dépistage d’une maladie génétique.

Vous pouvez aussi décider de garder l’information pour vous.

 

Qu’en est-il de la protection des données personnelles ?

 

Ce que deviennent vos données

Les laboratoires proposant des tests adn ont une banque de données génétiques comprenant les résultats du test, ainsi que les informations relatives au profil génétique du demandeur : habitudes de vie, lignées généalogiques, informations relatives à la santé… Il est donc impératif de connaître la politique de confidentialité des labos d’analyse adn.

 

L’effacement de vos informations confidentielles

En vertu du RGPD, il est totalement possible d’exiger l’effacement de ses empreintes génétiques. D’ailleurs cette règlementation prévoit le droit à l’oubli, le droit d’accès à ses données, le droit à la portabilité ou encore le droit de rectification.