Le microblading est-il meilleur que le Powder brow ?

Beaucoup connaissent certainement déjà le microblading, mais qu’en est-il du Powder brow ? C’est aussi une solution de maquillage semi-permanent, avec un effet plus attrayant. Les deux traitements permettent de faire une restructuration des sourcils. Rien de tel que de parfaits sourcils pour sublimer son maquillage ! Cependant, le powder brow et le microblading présentent quelques différences que nous allons développer dans l’article suivant – voir aussi la technique du microshading.

Qu’est-ce que le Powder brow ?

Le Powder brow, également connu sous le terme microshading, est une technique semi-permanente de maquillage, qui consiste à intégrer sous la peau des pigments, afin de créer une allure plutôt aérographe.

Le microshading est réalisé à partir d’un appareil à aiguilles, créant des points d’épingle. Considéré comme étant plus douce que le microblading, la technique apporte un effet brumeux.

C’est une solution qui est surtout adaptée pour les sourcils clairsemés, clairs ou trop épilés, mais aussi pour les personnes à la peau sensible ou grasse.

A quoi correspond le microblading ?

Le microblading est sans aucun doute le traitement semi-permanent le plus connu. Il est réalisé avec un outil spécifique doté d’aiguilles et de micro pigmentation.

Les traits apportés sont alors plus naturels, sublimant le visage. Au revoir les longues heures d’épilation ou de remplissage de sourcils !

Il ne suffit plus que de mettre un bon maquillage et hop, rendez-vous en soirée.

Quelles sont les différences entre le Powder brow et le microblading ?

La méthode de réalisation du traitement

Le microblading se fait à la main avec un outil composé d’une lame dotée d’environ 10 à 12 aiguilles. Des petites incisions sont alors faites sur la peau pour insérer les pigments. Le résultat est très réaliste, comme des cheveux naturels.

Bien que le micro-ombrage puisse très bien se faire à la main, il est généralement effectué avec une machine électrique. Des points d’épingles sont alors appliqués pour donner un effet poudré.

La durée du traitement

Etant des maquillages semi-permanents, les deux s’estompent au bout d’un moment. S’il est bien entretenu, le microblading peut durer entre 2 et 3 ans, incluant quelques retouches.

Le microshading dure plus longtemps, jusqu’à 4 ans avec un bon entretien.

Le traitement plus douloureux : le microblading ou le Powder brow ?

Les deux procédures sont indolores mais restent inconfortables. Une crème anesthésiante est appliquée avant la séance sur la partie à traiter.

Une fois que l’engourdissement a lieu, aucune douleur n’est ressentie par le patient, seule une petite sensation d’inconfort.

Les risques post-traitement

Les traitements consistent à rayer une partie de la peau, pouvant entrainer des irritations, voire encore plus graves, des infections.

Avec une bonne esthéticienne dans un institut de beauté fiable, les conditions de réalisation des traitements seront respectées avec du matériel stérile et de qualité, les risques seront alors nulles !

L’entretien des deux traitements

Le processus de guérison et de cicatrisation dure environ 4 à 6 semaines. Pendant cette période :

  • Pas de maquillage ni de peeling chimique ;
  • Limiter la transpiration ;
  • Eviter les bains chauds et les saunas ;
  • Réduire les longues douches ;
  • Ne pas dormir sur le visage ;
  • Ne pas se gratter.

Quel traitement choisir selon le type de peau et de sourcils ?

Le choix selon le type de peau

Le microblading est idéal pour les peaux sèches. Si vous préférez un look plutôt naturel, c’est également la solution la plus conseillée. Avec des sourcils bien dessinés, les passionnés de maquillage n’en seront que plus ravis.

Le microshading ou powder brow est en revanche parfait pour les peaux grasses ou sensibles. Le traitement offre un meilleur résultat sur les sourcils clairsemés. Très apprécié par les influenceurs Instagram, cette seconde option fait fureur sur les réseaux sociaux.

A vous de choisir la solution qui vous plaira en veillant à se faire conseiller par son esthéticien pour un choix raisonné.

Et les sourcils tatoués ?

Les tatouages de sourcils traditionnels sont réalisés en insérant l’encre en profondeur sous la peau. Bien que ce type de maquillage soit considéré comme étant permanent, il n’est pas pour autant éternel.

Il se peut que certaines imperfections apparaissent au bout de quelques années. Pour restructurer alors les sourcils, le microblading ne serait pas visible. Avec le tatouage déjà présent, les traits de cheveux ne seront aucunement perceptibles, ce qui n’apporteraient pas de résultat satisfaisant.

Le microshading par contre serait un excellent choix !

La meilleure option entre le microblading et le microshading pour les sourcils trop épilés

Pour les sourcils épais, le microblading est le meilleur choix à faire. Par ailleurs, pour les sourcils trop épilés, il vaut mieux opter pour le Powder brow.

Il est à noter que vous avez la possibilité de combiner les deux procédures pour faire ce que l’on appelle « sourcils combo », pour plus d’épaisseur et plus de structure.

Quel est le prix d’un microblading et du powder brow ?

Microblading :

Le prix du microblading varie en fonction de différents facteurs, tels que :

  • l’emplacement
  • la concurrence
  • l’expérience de l’artiste
  • la popularité de l’artiste
  • l’académie où il a été formé

Le coût moyen du microblading varie entre 100 et 600 euros.

Powder Brow :

Le prix moyen d’un traitement des sourcils en poudre est de 350 euros. Toutefois, il peut être beaucoup plus élevé et, bien sûr, vous pouvez le trouver pour beaucoup moins cher.