Il est essentiel de connaître les caractéristiques de sa peau avant d’envisager d’y appliquer un soin. En effet, si vous appliquez un soin non adapté à votre peau, vous risquez de faire encore plus de dégâts. Cependant, il peut arriver qu’après des sensations de tiraillements, vous soyez tenté d’en déduire que vous avez la peau sèche. Attention, il se peut pourtant qu’elle soit déshydratée ! En cas de mauvais diagnostic, vous risquez d’appliquer des soins inappropriés. Comment faire la différence alors entre peau sèche et peau déshydratée ? Comment en prendre soin ? Nous vous disons tout et vous fournissons les meilleurs conseils à ce sujet.

Une peau déshydratée : définition et causes

Comme son nom le laisse penser, une peau déshydratée est une peau qui a littéralement soif. La déshydratation est par ailleurs temporaire, elle demande uniquement des soins adéquats. Il ne faut pourtant pas oublier que votre peau peut à la fois être sèche et déshydratée, grasse et déshydratée et, de la même façon, mixte et déshydratée.

Cette situation est souvent due à votre environnement : pollué, un mode de vie assez chargé ou encore des soins inadaptés à votre type de peau. Pour reconnaître une peau déshydratée, il vous est possible de faire le diagnostic vous-même en pinçant votre joue entre vos doigts. En relâchant, si votre peau est ridée ou froissée, c’est le signe qu’il est peut-être temps de penser à l’hydrater ! Si elle reste souple, votre peau est sans doute sèche.

Comment soigner une peau déshydratée ?

Lorsque votre peau a soif, bien sûr il faut lui apporter toute l’hydratation dont elle a besoin. Pour cela, il vous faut adopter toute une routine beauté destinée à faire le bonheur de votre peau déshydratée.

Commencez chaque soir par nettoyer en profondeur votre peau agressée par la pollution extérieure ou encore les intempéries. N’hésitez pas à la nettoyer jusqu’à ce qu’elle soit entièrement propre, puis hydratez-la avec une crème. Vous trouverez une crème faite pour vous auprès d’experts tels que Polaar, spécialiste des crèmes hydratantes. Il est particulièrement conseillé de choisir des produits riches en lipides, pour régénérer le film hydrolipidique destiné à protéger votre peau des agents extérieurs.

peau sèche peau déshydratée

Bien que cette pratique soit trop souvent oubliée, il est pourtant indispensable d’exfolier et gommer votre peau déshydratée pour éliminer les cellules mortes à la surface, et stimuler la régénération cutanée.

Une à deux fois par semaine, faites un gommage exfoliant que vous appliquerez sur votre peau préalablement humidifiée et effectuez de légers mouvements circulaires avant de nettoyer. Une fois que c’est fait, appliquez une crème hydratante et un sérum adapté. Par ailleurs, n’oubliez pas d’hydrater votre peau avant de sortir de chez vous pour éviter qu’elle ne soit agressée par les agents externes, plus particulièrement en hiver, saison où la peau a tendance à être déshydratée.

Comme les soins se font en externe, mais aussi en interne, il faut penser à boire de l’eau régulièrement, 1,5L à 2L par jour au minimum. Augmentez également votre consommation en fruits et légumes, riches en eau. Vous n’aurez pas à attendre bien longtemps avant d’observer des résultats.

Une peau sèche, c’est quoi ?

Il s’agit d’un état de la peau très rare et permanent. Vous savez sans doute que la peau est constituée de glandes sébacées destinées à former l’huile appelée sébum, qui recouvre naturellement la peau.

La peau sèche en est particulièrement pauvre, ce qui la rend beaucoup moins apte à retenir l’hydratation de la peau. En plus des tiraillements, compte tenu du fait que le sébum protège la peau contre les agents extérieurs, une peau sèche a un peu plus de mal à lutter que les peaux normales ou grasses. Il est ainsi possible de voir apparaître des croûtes blanches à la surface, qui peuvent devenir ensuite de l’eczéma, des rougeurs, ou causer de nombreux désordres cutanés aussi désagréables que peu esthétiques. Sont sans doute responsables d’une peau de plus en plus sèche une mauvaise hygiène de vie, ou encore des troubles d’ordre génétique, la pollution et les conditions climatiques, ainsi qu’une routine beauté pratiquée avec des produits inadaptés.

Nourrir sa peau sèche, un impératif

Lorsqu’on parle de peau sèche, il faut plutôt penser à la nourrir qu’à l’hydrater. Comme une peau sèche manque de gras, il faut lui apporter les lipides nécessaires. Ces matières grasses vont, à leur tour, s’insérer entre les cellules pour maintenir l’équilibre de votre peau. Favorisez les produits riches en matières grasses du type beurres végétaux et huiles végétales vierges qui stimuleront la production naturelle de lipides de votre peau.

Les textures riches ou encore fluides peuvent convenir aux peaux sèches, sans risquer de causer des boutons. La peau sèche ne demande en effet qu’à être hydratée. Après un nettoyage destiné à purifier et éliminer les impuretés, et après avoir nourri votre peau, hydratez-la à souhait et recommencez ces gestes matin et soir.

Quels sont les gestes à éviter pour les peaux sèches et déshydratées ?

Bien qu’elles présentent des différences entre peau sèche et peau déshydratée, il existe des gestes à ne surtout pas faire dans les deux cas. Il faut ainsi éviter de se tenir à proximité du chauffage lorsqu’il est en marche ou encore de la climatisation, car la chaleur et le froid sont extrêmement agressifs pour la peau. Ce sont d’ailleurs les principaux facteurs déclenchants de la déshydratation de la peau.

C’est aussi le cas des douches et des bains trop chauds, suite auxquels la couverture hydrolipidique de votre peau sera dangereusement affectée. Les dermatologues accusent également le fait de se laver le visage à l’eau tous les matins, fragilisant ainsi le film extérieur de la peau, destiné à la protéger la peau des agents extérieurs. Pour éviter que cela ne se produise, nettoyez de temps en temps votre peau avec des produits adaptés et évitez autant que possible les produits cosmétiques à base d’alcool dénaturé.