Exposée quotidiennement à différentes sortes d’agressions, la peau ne réagit pas de la même manière. Certaines peaux peuvent être plus tolérantes, et d’autres moins. On parle de « peau sensible » ou « peau réactive » quand le seuil de tolérance de la peau est très bas. On ne le sait pas forcément, mais deux femmes sur trois ont la peau sensible. Rougeurs, tiraillements, réactions… de nombreux symptômes peuvent alerter. La peau sensible semble agressée au moindre produit ou à la moindre situation : pollution, stress, vent, rayons de soleil, produit cosmétique…. Si cette hypersensibilité fait souvent peur, elle n’est pas une fatalité pour autant. Il suffit de connaître les bons gestes à adopter pour en prendre soin.

Qu’est-ce qu’une peau sensible ?

Tout d’abord, la peau sensible n’est pas un type de peau, encore moins une pathologie. Il s’agit d’un état de la peau qui montre des signes d’hyperréactivité face à différents facteurs, tels que les UV, le vent, le froid, le stress, les hormones ou les produits de beauté chimiques. Devant ces agressions, la peau exprime instantanément sa détresse, et ce qu’elle soit grasse, sèche, mixte, acnéique ou normale. En redoublant d’efforts pour se défendre contre ces agresseurs, la peau se fatigue très vite. Voilà pourquoi on associe souvent les symptômes de l’hypersensibilité à la fatigue de la peau.

soin peau

À quoi la reconnaît-on ?

Une peau sensible est une peau réactive et inconfortable qui présente des symptômes d’intolérance au moindre contact avec des facteurs internes ou externes. On peut citer entre autres les démangeaisons, les rougeurs, les tiraillements, les échauffements, les picotements, les fourmillements, etc. Ces sensations d’inconfort peuvent se manifester de manière intermittente ou permanente. Dans ce second cas, on parle de peau atopique.

À un stade plus avancé du problème, des signes cliniques peuvent se manifester, tels qu’une peau rugueuse, des rougeurs installées ou une profonde déshydratation de la peau. Dans ce cas, la sensibilité de la peau est souvent liée à des pathologies, comme la couperose ou l’atopie.

Quels sont les différents facteurs qui fragilisent la peau sensible ?

L’hypersensibilité de la peau peut être déclenchée par différents facteurs, dont une réaction inflammatoire au contact de substances chimiques contenues dans certains savons, détergents ou la pollution. On peut aussi citer l’altération de la barrière cutanée qui favorise la pénétration des produits irritants et la déshydratation de la peau. Il y a ensuite les facteurs psychologiques (stress), les facteurs hormonaux (ménopause, cycle menstruel) et les facteurs physiques (soleil, froid, vent, eau calcaire…).

L’âge peut aussi expliquer la baisse de tolérance de la peau. Cette dernière vieillit et perd les lipides qui la protègent. Il existe enfin d’autres facteurs de l’hypersensibilité de la peau, dont le manque de sommeil, la fatigue ou la chronosensibilité. Il s’agit d’un trouble où une peau normale devient sensible à certaines saisons. Dans tous les cas, la solution est de chouchouter et de bien prendre soin de la peau au quotidien.

La routine beauté quotidienne pour les peaux sensibles

Celles qui ont la peau sensible doivent rester attentives aux besoins particuliers de leur peau et apporter des soins adaptés au quotidien. Deux actions sont incontournables tous les jours : le nettoyage et l’hydratation, à faire tous les matins et tous les soirs.

Le rituel beauté du matin

Après une nuit de sommeil, la peau a tendance à accumuler les cellules mortes, la transpiration et le sébum. Il convient donc de commencer par un nettoyage en douceur du visage avec une eau micellaire ou un lait nettoyant très doux adapté à la peau sensible. Pour mieux protéger la peau tout au long de la journée, une hydratation avec une crème de jour pour traiter les peaux sensibles est conseillée. Une fine couche de poudre minérale neutre peut clôturer le rituel pour donner plus d’éclat à la peau et atténuer les rougeurs.

Le rituel beauté du soir

Le soir, il faut impérativement se démaquiller avec une eau micellaire, un lait ou une huile adaptée. Évitez les cotons trop agressifs qui ne feront qu’irriter votre peau. Utilisez plutôt une boule de coton. Terminez le démaquillage avec un spray d’eau thermale. Ensuite, comme au matin, appliquez un soin hydratant.

Le rituel week-end

Un masque apaisant et hydratant peut être appliqué hebdomadairement pour nourrir et protéger la peau. Un gommage n’est pas non plus contre-indiqué. Par contre, évitez les produits à base de charbon ainsi que les gommages contenant des grains qui ne sont pas adaptés aux peaux sensibles.

Conseils pour réduire la réactivité de la peau sensible

Pour réduire la réactivité de la peau sensible, voici quelques conseils à prendre en compte. Tout d’abord, en ce qui concerne l’alimentation, évitez les produits à effet vasodilatateur, tels que les aliments épicés et l’alcool. Privilégiez les aliments riches en omégas 3 et 6.

Faites attention au vent, au froid, à la chaleur et au rayonnement solaire. Ne restez jamais en plein soleil. Appliquez des crèmes ou crèmes solaires qui protègent des filtres UV. Couvrez-vous le visage en cas de froid. Pendant la douche, préférez l’eau tiède ou très chaude. De même, évitez les bains chauds, le hammam ou le sauna.

Par ailleurs, réduisez autant que possible le nombre de produits utilisés dans vos cosmétiques. Adoptez un maquillage léger pour ne pas surcharger votre peau. Choisissez toujours des produits adaptés à la peau sensible, naturels, bio si possible. Certaines substances sont à éviter, comme le rétinol contenu dans les soins anti-âge et les rétinoïdes dans les produits contre l’acné. Bannissez aussi les produits avec alcool, parfum et conservateurs. Si jamais vous ne supportez plus vos crèmes habituelles, n’hésitez pas à consulter un dermatologue.

Évitez de vous frotter le visage avec une serviette ou des cotons, tamponnez doucement plutôt. Ne le lavez pas à l’eau du robinet qui est riche en calcaire : utilisez plutôt de l’eau micellaire. Après le bain, rincez votre visage en le vaporisant à l’eau minérale ou à l’eau thermale.

Enfin, l’hydratation est une règle d’or quand on a la peau sensible. Pensez à boire au moins 1,5 litre d’eau par jour et à hydrater votre peau avec des soins adaptés aux peaux sensibles.